Vider son sac c’est avouer bien des choses…

Vider son sac c’est avouer bien des choses… Maigret trouvait dans une armoire tel parfum de fleur d’oranger qui lui rappelait l’avant-guerre ou telle odeur de naphtaline sur le manteau d’une vieille fille assassinée… Tout braconnier a ses bouts de ficelle et son couteau. Il y a plus de choses utiles dans la poche d’un… Poursuivre la lecture de Vider son sac c’est avouer bien des choses…